La radiesthésie, le pendule

La radiesthésie, le pendule

A. Comment fonctionne la radiesthésie ?

Avant toute chose je pense qu’il est important de rappeler qu’est-ce que la radiesthésie et comment cela fonctionne. Le pendule, et d’autres outils utilisent les mouvements idéomoteurs. C’est un mouvement qui est à peine perceptible à l'œil et qui déclenche le balancement du pendule. L’outil étant normalement d’un poids léger, le mouvement iodémoteurs va pouvoir s’effectuer plus facilement. Il est très souvent utilisé par ceux qui en ont l’habitude comme un outil leur permettant d’être guidés, avant une prise de décision, être rassuré.

 

B. Alors comment fonctionnent les réponses reçues ?

Il est important de dire que les réponses reçues proviennent soit du conscient, soit de l'inconscient. Elles sont donc soient connues soient envoyées par notre inconscient qui va provoquer ce mouvement. Si le pendule balance en donnant une réponse “je ne sais pas” alors  voudra tout simplement dire que la réponse ne peut pas vous être donnée parce qu’elle n’est pas connue, ni dans votre conscient, ni dans votre inconscient. Il n'y a donc rien de compliqué en soit même si ça peut faire peur au début. 

Les questions auxquelles nous répondons et qui proviennent de notre conscient sont assez facilement compréhensibles. Celles de l'inconscient, un peu moins. Mais là encore, rien de “magique”. 

Au cours d’une journée, vous allez voir, vivre, entendre une quantité d’informations importantes. Pour votre conscient, si rien n’est utile pour vous, il va alors faire le tri et vous ne vous rappellerez plus de tous les détails de cette journée. En revanche, votre inconscient lui va garder ces informations, vous les oublierez dans votre conscience, et vous aurez l’impression de ne pas les avoir vues, vécues. En réalité, tout est stocké. Et lorsque vous utilisez la radiesthésie c’est avec ces informations que le pendule répond à vos questions. Même celles pour lesquelles vous n’avez pas le souvenir d’avoir l’information. 

Prenons un exemple assez courant de l’utilisation du pendule : lorsque vous perdez un objet dans votre maison ou peu importe. Vous l’avez posé quelque part cet objet avant de le perdre. Alors à moins que quelqu’un l’ait utilisé après vous, ou changé de place, il est toujours à l’endroit où vous l’avez posé. Votre conscient ne s'en souvient pas, raison pour laquelle vous avez “perdu” cet objet. En revanche, votre inconscient, lui s’en souvient, il n’a pas oublié les détails de l’endroit où vous l’avez posé la dernière fois. Alors en prenant votre pendule et en posant des questions, de plus en plus réductrice sur le lieu où il peut se trouver, votre inconscient va répondre oui ou non pour vous guider au lieu où vous l’avez dernièrement posé. Vous voyez, rien de magique là encore. 

Mais alors, pour ceux qui utilisent le pendule pour répondre à des questions sur des personnes qu’ils ne connaissent pas, comment est-ce qu’il font ? Là encore le principe est le même, pour ces personnes là, leur inconscient à accès à beaucoup plus d’informations que celui de la plupart des personnes. Les informations vont être récoltées puis retransmis via l’inconscient de la personne pour ensuite provoquer le mouvement idéomoteur correspondant à la réponse. 

 

C. Requiert de l'entraînement pour le maîtriser

Pour commencer il vous faudra trouver votre pendule, on dit toujours que ce n’est pas nous qui choisissons le pendule mais lui qui nous choisit. Il est vrai qu’il est préférable d’avoir un certain “ressenti” avec celui-ci mais notamment, il faut que celui-ci soit adapté à vous. Le matériel utilisé (en bois, en pierre, en métal), la taille de la chaîne, et le poids qui seront donc des éléments à prendre en compte pour que vous ayez un balancier correct lors de l’utilisation.

Une fois le pendule trouvé, il est préférable de l’emporter avec vous, dans votre sac, dans vos poches, pour qu’il soit imprégné de vos énergies. Ensuite, étape importante, il faut le programmer. C'est-à-dire, connaître le mouvement que celui-ci va donner quand il répondra oui, quand il répondra non, ou qu’il ne sait pas. 

Pour cela, c’est très simple, vous prenez la petite chaînette dans vos mains pour le laisser pendre et vous lui demandez un oui. Vous observez le mouvement c’est ainsi qu’il vous donnera la réponse oui, puis vous lui demandez un non et vous observez le mouvement, un “je ne sais pas” ou “je ne peux pas répondre” et vous observez. 

Assez naturellement le oui sera dans le sens horaire et le non dans le sens anti-horaire, et souvent un mouvement de balancier droite-gauche ou avant-arrière pour le reste. Mais cela peut varier. 

Personnellement, je reprogramme mon pendule avant chaque utilisation. Certains ne le programment qu’une seule fois. Je recommande tout de même de le programmer à chaque utilisation pour être sûr des réponses qu’il vous donnera. 

Une fois fait, vous pourrez alors vous entraîner tout d’abord en lui posant des questions dont vous connaissez la réponse et voir la réaction de votre pendule. Lorsque vous vous sentez à l’aise et que les réponses que vous lui demandez sont assez claires, vous pouvez commencer à lui poser d’autres questions dont vous ne connaissez pas la réponse cette fois-ci. Puis petit à petit vous pourrez l’utiliser pour plein d’autres choses, à vous d’expérimenter.

 

D. Que peut-on faire avec la radiesthésie et le pendule

Avec la radiesthésie on peut faire différentes choses. Utiliser un pendule, des baguettes de sourcier, que l’on appellera alors plutôt rabdomancie que radiesthésie. Mais c’est encore un autre sujet. Ou bien encore la table de Ouija.

Comme je le disais au début, le pendule est souvent utilisé au début pour les personnes qui s’interrogent, et souhaitent connaître une réponse. Au-delà du pouvoir qu’on lui confère parfois à tort, il est un excellent allié dans la remise en question, la prise de recul et la prise de décision. Effectivement, se poser des questions et obtenir une réponse auquelle on ne s’attend pas forcément permet d’avoir une certaine prise de recul. Inversement, si la réponse est celle à laquelle on s’attendait dans ce cas-là, c’est comme un réconfort, c’est rassurant. 

Chacun est libre d’utiliser le pendule comme il le souhaite, tout en ayant en tête qu’il n’y a rien de “magique” dans l’utilisation du pendule. Il s’agit simplement de réponses que vous avez en vous mais qui ne sont pas, disons, en “libre accès” dans votre mémoire. A vous ensuite d’en interpréter le sens, se remettre en question ou prendre du recul avant d’effectuer une action, une décision.

Il existe ensuite des tonnes de planches que vous pouvez utilisez pour guider le pendule à vous donner des réponses plus précises. 

C’est un excellent outil pour débuter de mon point de vue. Outil assez facile à prendre en main. En comprenant le sens de processus et en ayant une compréhension démystifiée, certaines choses prennent leur sens et l’approche est beaucoup moins mystique qu’elle n’y paraît. 

 

Je le répète encore et encore, avant toute chose, protégez vous des énergies extérieures, protégez vous.

Retour au blog